ROMAN, Robert

P1050247

Présentation du dernier livre " Elvis Presley, une flamme éternelle " : 

Le 16 août 1977, dans un manoir du sud des États-Unis, un coeur solitaire cessait de battre. Le coeur de celui qui confiait à un proche, quelques mois plus tôt : « Je suis tellement fatigué d'être Elvis Presley… ». Ce coeur meurtri, épuisé d'avoir tant donné, venait maintenant de s'endormir pour l'éternité et soudain, le monde entier n'était plus que stupéfaction et chagrin. Comment vivre maintenant sans celui qui avait rempli nos vies ? Depuis ce 16 août 1977, quarante années se sont pourtant écoulées. Mais durant ces quatre décennies, Elvis Presley n'a cessé de peupler notre mémoire collective, occupant nos platines disques, nos radios, nos VHS ou nos DVDs, nos cinémas, nos publicités, nos modes mais aussi nos Hit-Parades, établissant ainsi de nouveaux records et rendant plus que jamais son oeuvre totalement indispensable, comme si l'histoire ne pouvait prendre fin. Alors, est-ce durant une nuit de juillet 1954 que tout a commencé ou bien tout simplement, le 8 janvier 1935, dans une cabane en bois qui résista aux tornades ? C'est cette histoire qui vous est racontée dans ce livre ; l'histoire d'un homme qui bouleversa la musique populaire et du même coup, la société tout entière.

Robert roman elvis

Biographie

Robert Roman est né à Oran en Algérie, française à l’époque, le 5 août 1960. La proclamation de l’indépendance par le Général de Gaulle, le 5 juillet 1962 puis le massacre perpétré le même jour par les musulmans, incitent la famille Roman à traverser la Méditerranée. Après quelques années passées à Paris puis à Valence dans la Drôme, elle s’installe à Toulouse, en 1975. Dès le début de sa scolarité, le jeune Robert constate qu’il n’est pas fait pour l’école. Il y trainera pourtant ses fonds de culotte pendant dix-huit ans. S’il obtient facilement son Certificat d’études primaires puis plus difficilement son Brevet d’Etudes du Premier Cycle, le bac littéraire option dessin et histoire de l’Art restera hors de sa portée. Dans la foulée, il échoue également aux concours des Beaux-Arts et par dépit, décide d’en finir avec ses obligations militaires. De retour à la vie civile, un an plus tard, il devient l’éclairagiste d’un groupe de nouvelles chansons françaises dans lequel chante sa future épouse puis il est embauché à l’Urssaf de la Haute-Garonne et plus précisément au service contentieux. Trente-cinq ans après, il y est encore. En Janvier 1994, il créé les éditions du Contentieux et fabrique de tout petits recueils de poésie grâce à son ordinateur professionnel et au photocopieur de son service. Au début, ce sont ses propres poèmes qui garnissent les micro-recueils mais par la suite, le format des plaquettes s’agrandit ainsi que son catalogue où se côtoient Armand Olivennes, Marc Syren, Jean-Paul Gavard-Perret ou Jacques Lucchesi. En 2004, une certaine lassitude et de nouveaux projets auront raison du Contentieux. L’aventure éditoriale le titillant de nouveau, les éditions du Contentieux reprennent du service en novembre 2011. Depuis, une vingtaine de recueils de poésie a été éditée. En 2014, il écrit et publie une biographie de 360 pages consacrée à Pascal Ulrich, son ami décédé en 2009, à l’âge de 45 ans, qui était poète, peintre et artiste postal. L’année suivante, il créé un blog qui lui est dédié. Robert Roman écrit régulièrement ses rêves ; une soixantaine a déjà été publiée dans des revues et en recueil. Son dernier ouvrage, consacré à Elvis Presley, est paru le 26 juin 2017, aux éditions Camion Blanc, l’éditeur qui véhicule le rock !.
 
Le blog de Pascal Ulrich : http://pascalulrich.blogspot.fr/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×